Créer mon blog M'identifier

Certaines filles aussi aiment se vautrer dans le canapé pour une soirée bière-chips !

Le 10 décembre 2013, 13:55 dans Humeurs 10

     Marre des clichés. Puis bon, clairement je m'ennuie comme un cèpe dans la forêt alors je poste un petit, mini, riquiqui coup de gueule. Je viens de tomber sur cet article de So Busy Girls. J'en ai ras-le-string de lire des articles dédiés à nos hommes afin qu'ils changent leurs vieilles habitudes de vieux garçons. Il y a des hommes concernés par ce type de billets, je ne reviens pas là-dessus & le reconnais aisément. Toutefois, arrêtez par pitié de considérer que tous les hommes sont ainsi; ça m'énerve. Vraiment.
     J'aimerais lire des articles sur ces filles, somme toute très féminines mais avec des attitudes moins raffinées. & j'en fais partie. Quand je rentre le soir, que ce soit après le boulot, après une journée avec des copines, ou après une soirée plus ou moins alcoolisée, c'est toujours le même rituel : j'enlève mes chaussures que je balance sous l'armoire à chaussures & enlève ma jupe, mon jean, ou mon short pour rester en shorty. Ledit bas retiré se retrouve alors soit sur le canapé, soit sur une des chaises du bar de la cuisine; jamais dans la chambre ou la salle de bain en tout cas. Quand je fais le linge, j'étends en vrac, comme je peux. Je ne le plie jamais & repasse encore moins après. Je déteste faire la vaisselle donc elle peut traîner deux jours dans l'évier. Je n'aime pas cuisiner donc si Chéri veut une de mes spécialités - d'ailleurs j'en ai qu'une seule - il doit me prévenir quelques jours à l'avance parce qu'il me faut... la journée pour cuisiner ! Je déteste faire le ménage ! Je ne le fais d'ailleurs jamais. Nous sommes au 21è siècle & c'est Chéri qui s'y colle ! Bien sûr je l'aide & je change la litière; parce que mine de rien, avec les odeurs qui émanent du petit bac vert fluo c'est surement la tâche la plus difficile à accomplir dans cet appartement ! Attention, je ne suis pas une petite mimi-cracra ! J'aide malgré tout quand il faut nettoyer, mais... ça peut s'étendre sur plusieurs jours. Je n'ai pas reçu le gêne de la femme d'intérieur. Par contre ce que je gère-la-fougère-genre-super-bien c'est de m'étaler dans le canapé pour une soirée série/film avec une bière, un whisky-coca ou un cognac & quelques bombes caloriques salées à grignoter. J'apprécie tout autant une soirée champagne-foie gras, je ne suis pas difficile, don't worry ! Je n'y connais rien en paperasse administrative, alors je laisse tout ça à Chéri; en vrai je n'ai juste pas la patience de tout gérer & m'occupe de l'essentiel soit : vérifier en ligne si le loyer a bien été viré à chaque début de mois. C'est quand même une tâche importante ! Sans loyer versé, pas d'appart' non mais hé ! Puis je n'aime pas trop les histoires d'engagements, les mariages & co. Je laisse ça aux autres, ça leur va bien mieux qu'à moi. Je déteste les enfants aussi, mais j'apprivoise celui de Chéri & je dois dis que ça se passe drôlement bien ! & même que j'aime ça ! Mais je ne nettoie jamais quand il fait tomber des pâtes par terre... ou juste si les chats sont dans le coin parce que je ne veux pas qu'ils s'étouffent avec (on ne sait jamais !!!) Je ne suis pas vraiment une fille romantique mais j'adore les petites attention de mon amoureux; des post-it accrochés partout quand je rentre le soir pour une chasse au trésor avec au bout un siblime bouquet de fleurs & une boîte de chocolats sur le lit. J'ai la fâcheuse manie de faire pipi la porte ouverte. C'est tellement ancré en moi depuis ma tendre enfance que ça peut m'arriver par inadvertance au boulot ou lors d'un dîner chez des amis. Alors là tout le monde salue mon naturel & je souris bien qu'au fond je me maudis d'être si peu sortable ! Puis je sais comment me bagarrer dans la rue aussi, mais ça j'en suis moins fière. Un reste de mon adolescence j'imagine.
Bon, évidemment, pour que Chéri supporte tout ça il faut une grosse dose d'amour, une pincée d'esthéticienne, & un zeste de petite folie au quotidien !

Aujourd'hui j'ai mangé la soupe Crème de volaille à la Forestière de Maggi "Saveur à l'Ancienne". Ca avait l'air meilleur dans la pub quand même... ;-)

Être en couple ? Okay. La vie à deux ? ... Sauve-qui-peut !!

Le 2 décembre 2013, 21:31 dans Humeurs 6

     Aujourd'hui j'ai envie de vous écrire au sujet d'un truc. D'un truc pas comme les autres et à la fois du truc le plus banal au monde. Le truc qui ne mérite carrément pas d'article mais qui va légèrement me soulager si je le tapote sur mon clavier tout neuf hé hé hé ! Je ne vous fais pas languir davantage & vous donne mon aval pour passer aux lignes suivantes !

     Comme je suis la reine des assistée niveau paperasse, Chéri a rédigé la lettre de résiliation de mon bail... parce que oui, nous allons nous installer ensemble ! Je joue la nana complètement détachée "mais noooon mon amour je n'ai pas peur penses-tu !" En réalité j'en tremble de trouille.
Dix ans nous séparent, il est fraîchement divorcé, il a un p'tit qu'on voit un weekend sur deux, un vrai boulot bien stable avec un vrai salaire bien sympa, des envies, des projets. Il a une vie d'adulte ! & moi... & moi je suis fauchée, je galère même sérieusement avec mon porte-feuille, j'ai des sautes d'humeur relativement violentes, j'ai besoin de mes petits moments rien qu'à moi, & suis assez instable dans mes envies. Une girouette, qu'il dit. Puis je n'ai jamais vécu en couple; je n'ai jamais vécu d'histoire aussi sérieuse. Pour être même carrément honnête, j'ai eu un amour de jeunesse qui s'est soldé par un coup de boule (sur mon nez, sinon c'est moins drôle) & un ami-amant dont je commençais à tomber vraiment amoureuse avant qu'il ne parte à l'autre bout du monde sans me prévenir (ouais, ils sont rigolos les mecs avec moi hein ;-)) A part eux, je n'ai jamais eu que des sex-friends comme on dit si joliment. & j'ai aimé ça ! J'ai aimé papillonner d'un lit à un autre; séduire, jouer, m'amuser. Découvrir mon corps notamment, mes désirs, mes fantasmes. J'ai peur que tout ceci vienne un jour à me manquer.

     Voilà deux ans & quelques mois que nous nous connaissons maintenant. Je suis passée de la maîtresse, la femme de l'ombre, à la seule, l'unique. C'est fou quand j'y pense. Un sex friend parmi d'autres & voilà que je tombe bêtement amoureuse. Alors avant que tout cela ne devienne trop douloureux j'ai décidé de m'éclipser. Dans mes rêves les plus farfelus, je me voyais lui imposer le célèbre "c'est elle ou moi, tu choisis !" Mais j'en étais bien incapable. Alors je l'ai invité à prendre un café dans ce petit bar qui fait l'angle à côté de mon boulot, lui ai dévoilé mes sentiments, & suis partie. Il m'a rattrapé, m'a embrassé, m'a balancé la réciprocité de ces même sentiments en pleine poire. & Bam ! J'en ai rêvé, mais jamais je n'ai osé l'espérer. Mais c'est tous les jours qu'on entend le mec dire à sa maîtresse qu'il l'aime. C'est so easy ! Ca ne me suffisait plus. Je n'étais plus capable de faire l'amour dans les jolis hôtels de la capitale. Plus capable d'accepter des rendez-vous à l'arrache près de chez lui, de traverser tout paname, pour que vingt minutes après il se confonde en excuses & me laisse comme une quiche sur le bord de seine avec les sushis à emporter, pour "raison familiale, tu comprends ?" Ouais j'comprends. Mais ça fait un peu chier quand même. Alors je le lui ai dit. Que je souffrais & que j'avais envie, besoin, de plus. Que s'il n'était pas capable de me l'offrir, qu'il me le dise tout de suite. Que je ne lui en voudrais pas, mais que je partirais parce que ça devenait trop difficile pour mon petit myocarde.
Un an & demi après il déménageait & le tribunal d'une ville d'île de France prononçait le divorce. Depuis le mois de janvier on peut dire que je squatte quand même pas mal chez lui. Les chats & moi n'avons pas dormi dans notre studio depuis au moins deux mois. Mais on est bien comme ça !
C'est donc décidé ! Résiliation de bail prête & ce soir on regarde les appartements. Là aussi je flippe de saracedelamortquidécède. Quand il va se rendre compte qu'il est avec une miséreuse, il devra sans doute revoir ses exigences à la baisse... Va falloir que je dépoussière mes bas pour lui faire oublier ce léger détail !

Bon après, j'ai peur de la routine aussi. Mais pas tout de suite, on ne s'est jamais ennuyé & je sais qu'on va rigoler encore un moment. J'ai juste peur que ça arrive un jour. J'ai peur des pets sous la couette. Je fais pipi la porte ouverte mais ça c'est juste parce que je déteste couper mes conversations, en grande pipelette que je suis. En résumé j'ai peur de tout. Mais je suis drôlement excitée quand même ! Oui oui oui !

Hep ! Au fait ! Y a un nouveau à l'appart. Les gens virtuels, je vous présente Gollum. Gollum, je te présente les inconnus du net !

 

Na na na naaaaaa na naaaaa na la la la laaaa

Quand j'apprends que Hugh Jackman et Jake Gyllenhall sont ensemble à l'affiche d'un nouveau film !

Le 15 octobre 2013, 19:05 dans Humeurs 12

     La semaine dernière, j'entends parler aux informations d'un nouveau film qui met en scène Hugh Jackman et Jake Gyllenhall. Mon myocarde s'emballe telle une timbale en pleine fanfare, j'attrape mon verre à vin & cours vers la cuisine "Chéri, faut qu'on aille au cinéma la semaine prochaine !! Devine quoi, Hugh & Jake ensemble ! Non, ils ne sont pas gays... Hum !" Bref, il a fini par accepter.
Rendez-vous pris hier, j'étais toute excitée. Evidemment en V.O parce que pour rien au monde je n'aurai raté l'occasion d'entendre les voix originales de mes deux amants (pas du tout imaginaires !!) enquêter, se révolter, au creux de mon oreille. 
     Mais voilà, une fois les fesses posées bien au fond du siège absolument pas confortable du cinéma, ma libido s'écrase comme une carpe au sol & me voilà prise dans un thriller auquel je ne m'attendais pas. Dans la banlieue de Boston, deux petites filles ont disparues en plein Thanksgiving. Dover, père de l'une des deux filles, est pris d'une rage, d'une douleur folle & tente absolument tout pour les retrouver vivantes. Ce père fait alors preuve d'une violence inouïe mais ça détresse est à la fois touchante. Se sentant abandonné par la police, il enquête par ses propres moyens. Loki, flic sombre, que l'on sent écorché par la vie mais dont on n'apprendra jamais rien, se lance alors à la recherche du moindre indice, se rue à la poursuite de chaque piste possible de son côté afin de retouver les petites filles & d'empêcher Dover de commettre l'irréparable.

Bande-annonce

     Un thriller briallemment mené par Hugh Jackman & Jake Gyllenhall. Je m'attendais à voir un Mister Wolverine comme à l'accoutumée, bon. Très bon, même. Déception ? Aucune. Toutefois sublime performance de Jake Gyllenhall que j'attendais moins dans ce registre (ne me demandez pas pourquoi.) Tout le casting était réellement parfait; un scénario diaboliquement bien construit; les notes musicales toujours justes, au bon moment; & une fin plus qu'inattendue. 
Les critiques parlent d'un film de la même trempe que Mystic River. D'ordinaire je prends un malin plaisir à les contredire mais cette fois-ci... Je plussoie.

 

Ps: Jack, Hugh... J'ai un matelas Ikea très confortable à part ça... Enfin moi j'dis ça, j'dis rien !

Voir la suite ≫